2011 - Paris en poèmes

Gedichte über Paris, von 8. Klässlern 2011 geschrieben

Die Aufgabe lautete:
Écris un poème de six lignes sur Paris (en français, bien entendu!)

- Gedichte korrigiert und teilweise leicht verändert durch die Französischlehrerinnen –
.
.

Paris, Paris est très jolie
Avec les familles
qui ont été très gentilles
Rien n’est rien, mais Paris est tout
Inoubliable a été le temps
Sans pleurer, on ne peut pas partir de Paris.
Paris, Paris, je ne vais pas t’oublier.
(Paula Meyer, 8a)

Des petites ruelles tortueuses,
des automobilistes furieuses,
des restaurants chers
avec des fromages délicieux
mais encore je crois
Paris est la ville pour les rois.
(Lennard Clément, 8b)

Je suis à Paris, la belle ville d’amour
et je vis mon grand rêve en huit jours.
J’ai visité la grande dame de fer
et la Seine, large comme une mer.
Paris, la plus belle ville dans ma mémoire,
et je vais revenir, tu vas voir.
(Jolanda Zeijl, 8a)

Paris est cool, Paris est beau,
c’est le printemps et il fait chaud.
On parle français,
on fait du shopping, venez, venez!
Je ne veux pas partir d’ici,
c’est un rêve, mon Paris.
(Aurélia Geiger, 8a)

Ma corres s’appelle Mahaut
et à Paris, il fait très chaud.
Très beau était le lycée
et aussi mon quartier.
J’aime Paris
et je suis triste
que le voyage soit fini.
(Judith Ahrens, 8c)

J’étais à Paris pour apprendre le français
dans une famille d’accueil qui parle anglais.
Huit jours, c’est rapide,
j’ai vu le Louvre avec sa Pyramide.
Devant Sacré-Coeur, j’ai mangé une glace
et j’ai observé les gens qui passent.
(Nele Striker, 8d)

Paris, Paris est très jolie
et très, très grand aussi,
avec la tour Eiffel
qui, la nuit, étincelle.
Dans les Bateaux-Mouches sur la Seine,
les touristes se promènent.
(Henrik Jens, 8e)

Une baguette et un café
ce sont des choses qu’on peut acheter,
mais ce n’est pas tout ce que je veux dire,
donc, vous ne devriez pas partir.
Pour finir: Paris, la ville de l’amour,
ce n’est pas comparable à Hambourg.
(Michel Rieckhoff, 8e)

Ô Paris, ville sans conteste la plus belle,
Aux innombrables et tortueuses ruelles,
Animée d’une foule incessante et bruyante,
Grouillante et hétéroclyte, sans cesse changeante.
Ô Paris, ville plus forte que les siècles,
Résistant à la nature, résistant aux hommes,
À la folie déstructrice liée aux siècles,
Tu restes là, vestige du passé des hommes.
(Fridtjof Springer, 8b, et son correspondant Arthur)

La Tour Eiffel
Les étincelles sont merveilleuses,
la construction est ingénieuse.
Quand le soleil se couche
elle luit de façon romantique.
Avec elle, la ville est belle!
(Wiebke Hellmund, 8d)

La Souris
À Paris habite une souris,
elle a des soucis
parce qu’elle s’ennuie.
Elle ne trouve pas la sortie,
comme ça, elle reste toujours au lit.
(Sarah Puhlmann, 8d)

J’étais à Paris
avec mes amis.
On a fait un tour en bateau
et on a appris le mot «salaud».
À l’école, dans la rue Cler,
les profs sont très sévères.
(Greta Dohler, 8b)

Paris pour moi, c’est la ville d’amour,
la ville dans laquelle on a du plaisir chaque jour.
C’est aussi la ville avec la plus jolie tour.
À Paris, il y a les Champs Élysées
et dans les rues des gens qui aiment chanter.
Paris, je reviendrai te visiter.
(Judith Dehn, 8e)